Matériel de pêche Comment choisir sa tête plombée ?

Comment choisir sa tête plombée ?

Le choix d’une tête plombée est souvent négligé par les pêcheurs débutants. Difficile en effet de savoir monter le bon modèle sur son leurre souple parmi la multitude de produits disponibles sur le marché. Voici quelques conseils pour débuter et comprendre comment adapter son lestage à la profondeur et au leurre souple utilisé.

Choix de la plombée

Une des règles d’usage est d’opter pour la règle du 1 gramme par mètre d’eau. Ainsi pour prospecter une zone profonde de 5 mètres, on va opter pour une tête plombée d’environ 5 grammes (si fort courant en mer, en fleuve ou grande rivière et vent fort, on peut parfois monter à 2 grammes par mètre). À noter toutefois qu’un leurre de type shad arrive moins vite au fond qu’un modèle de type slug ou finesse. Cela est dû à la forme du corps du leurre souple et à la caudale qui ralentit la descente dans les profondeurs. Un leurre souple à texture souple est idéal pour les pêches avec peu de courant. Un leurre souple « raide » est plus adapté à une pêche avec de forts courants. Afin d’avoir à pêcher moins lourd en plombée, il est possible d’utiliser une tresse plus fine, qui aura moins de prise au courant et va permettre de pouvoir mieux sentir le fond. Une tresse 8 brins en 10 % est un atout pour les pêches finesse. L’objectif principal va être d’arriver au fond de l’eau mais d’une manière naturelle, si le lestage est trop lourd, le poisson risque d’être méfiant. Pour des pêches par eau froide (automne, hiver), nous pourrons utiliser des leurres un peu plus lestés afin de ralentir nos animations. Au cours d’une même partie de pêche, nous allons parfois devoir ajuster le lestage afin de coller aux moments de marées en mer par exemple, ou aux crues en fleuve.

Caractéristiques de l’hameçon

Pour une pêche légère type rockfishing, truite et carnassier au lancer ultra léger à léger, un hameçon piquant et à la pointe fine de fer est recommandé. Pour une pêche de carnassiers sur un combo « moyen », un hameçon léger à moyen de fer sera adapté. Pour une pêche heavy de carnassiers en mer ou en eau douce, un hameçon type fort de fer sera préférable pour la traque de gros brochets, sandres, silures et autres carnassiers marins tels les bars ou lieux. Ainsi il faut adapter la section de son hameçon pour être en adéquation avec sa canne, on n’utilise pas un hameçon light sur une canne heavy…

Quelques formes de TP :

Ronde

La plus usitée, et très polyvalente, à conseiller aux débutants qui hésitent dans le choix du lestage du leurre. On trouve différents modèles avec un hameçon du fin de fer (pêche des salmonidés, rockfishing) à l’extra fort de fer (exotique / mer / silure / gros brochets), et avec un œillet plus ou moins gros suivant le diamètre de son fil. De plus en plus de marques gravent le poids de la tête plombée sur le flanc du plomb.

Hameçon texan

Modèle fixe

Pour les pêches fines du sandre en milieu encombré dans des arbres immergés, pour les pêches à vue du bar en mer, ces modèles s’accrochent peu et sont très prisés par les pêcheurs.

Modèle articulé

On retrouve souvent ce genre d’armement sur des leurres de type shad, l’articulation va favoriser une nage naturelle et accroître le rolling du LS (ex : Black Minnow Fiiish). Bien adapter la taille de l’hameçon texan à son leurre souple (ordre d’idée) :

  • 1 pouce : environ 2,54cm
  • Pour un leurre de X pouces, on opte pour un modèle X-1 :
  • Pour un leurre de 7 pouces, on opte pour un modèle 6/0
  • Pour un leurre de 6 pouces, on opte pour un modèle 5/0
  • Pour un leurre de 5 pouces, on opte pour un modèle 4/0
  • Pour un leurre de 4 pouces, on opte pour un modèle 3/0
  • Pour un leurre de 3 pouces, on opte pour un modèle 2/0…

Tête fusiforme

(ex bachi head, makaira Sakura, coyotte Xorus, bullet Daiwa) Ces modèles permettent de pêcher à la volée (en darting), et favorisent une nage agressive au leurre souple (tête recommandée sur un Megabass Xlayer). Une tête fusiforme est parfaite pour les pêches rapides « à la volée », technique redoutable pour la pêche du bar en mer. Pour pêcher plus vite et plus creux on peut choisir un modèle en tungstene. Pour les pêches au large, ces modèles arrivent vite au fond (forme avec un excellent hydrodynamisme) et sont parfaits pour les pêches sur épaves en mer dans plus de 20 à 40 mètres de profondeur. Sur le marché, il existe des modèles classiques ou bien avec hameçon texan pour aller débusquer les poissons au cœur des spots encombrés (herbiers, algues, éboulis rocheux…) Ex : DecoyVJ36.

Tête sabot

Très employé en bateau par les pêcheurs de sandre et brochet à la verticale, ce modèle se pose au fond avec l’hameçon vers le haut, diminuant ainsi le risque d’accrochage et favorisant une présentation optimale (ex : Sakura Verticool). On peut attaquer son stinger (hameçon triple voleur) sur l’œillet de la tête plombée. Certaines têtes plombées sabot ont une peinture UV qui permet un meilleur contraste par faible visibilité et eau trouble.

Tête football

Une autre tête en forme de ballon de football américain bien adaptée aux zones de roches et utile pour les pêcheurs du bord. Bien souvent la hampe de l’hameçon de la tête plombée est assez courte sur ce modèle. Comme la tête sabot, l’hameçon est dégagé du fond et s’accroche peu. Ce modèle permet une pêche lente et insistante avec des leurres chargés d’attractants. Ex : Daiwa Football jig head.

Tête poisson

Très employé sur les leurres souples de type finesse ou slug, ce modèle est très souvent utilisé pour une pêche en linéaire aussi bien en rivière, fleuve qu’en petit cours d’eau type ruisseau. Certains pêcheurs l’apprécient aussi pour coupler à un shad (ex : Nitro shad head Illex). Certaines sont en plomb brut, d’autres peuvent être peintes.

Tête cheburaska (ou flex jig)

Ce montage ukrainien est réalisé à l’aide un morceau de corde à piano et une sorte de plomb chevrotine. L’avantage réside dans le fait de pouvoir changer de grammage très facilement en ajustant le poids de la plombée. Il a vite trouvé ses aficionados pour les pêches techniques du sandre et du brochet en grand lac de barrage. On peut aussi bien employer un hameçon texan ou un hameçon droit pour ce montage. On peut employer ce montage en petits grammages pour pêcher les truites en ruisseau, torrents et autres rivières (ex : Spro bottom jig).

Articles populaires

Découvrez les box FisherBox

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Comment pêcher avec une tête plombée ?

La tête plombée est un élément indispensable pour tout pêcheur au leurre souple. Cette dernière permet à son leurre souple d’évoluer dans la colonne...

Comment choisir sa tête plombée ?

Le choix d’une tête plombée est souvent négligé par les pêcheurs débutants. Difficile en effet de savoir monter le bon modèle sur son leurre...

Quels leurres choisir pour quels poissons ?

Il existe de nombreux leurres sur le marché de la pêche ; on nous parle de jerkbait, swimbait, cuillers ou encore vibrabait… mais on est vite perdu parmi...

Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez pas l'actualité de l'univers de la pêche et le matériel présenté par FisherBox.

Suivez-nous

Advertisment