Matériel de pêche Accessoires de pêche Que faut-il avoir dans sa boite à pêche ?

Que faut-il avoir dans sa boite à pêche ?

Partir à la pêche nécessite une organisation du matériel. Difficile de partir sur une pêche itinérante avec 30kg de matériel dans sa musette. Entre les pêches aux appâts statiques et les pêches aux leurres dynamiques, comment sélectionner le matériel sans se « surcharger » ?

Les différentes manières de pêcher : aux leurres ou aux appâts

Le matériel indispensable :

Les petits gestes les plus répétés : faire des nœuds. Il faut une paire de ciseaux à portée de main, idéalement fixée sur la veste ou le gilet via un bouton de service. C’est un accessoire universel qui sert pour toutes les formes de pêches. On ajoute un mètre ruban ou une toise, un peson (traditionnel à ressort ou bien digital) et une pince plate à long manche pour faciliter le décrochage d’une prise sans risque. Il existe une multitude de techniques de pêche, nous allons donc les décomposer en plusieurs types :

Pêches aux leurres

Pêche du bord

Pour les adeptes de la pêche urbaine (ou street fishing), un petit sac à dos ou chest pack avec ses leurres fétiches peut suffire, attention pour les spots en surplomb une épuisette à long manche type matériel iso peut être nécessaire. Ex : Manche iso Daiwa 5.90m et tête d’épuisette Pafex Anti Accroc.

Si vous devez parcourir plusieurs kilomètres, bien penser à tout :  des vêtements adaptés au climat (pluie, froid), un encas et de l’eau si pêche à la journée.

Pour les traqueurs de brochet en big bait, attention de ne pas trop charger les boites, éviter de prendre des têtes plombées trop lourdes pour le spot, ou trop de leurres inadaptés. Bien connaître son plan d’eau et les niveaux de l’eau si pêche en rivière ou en fleuve. Le site web https://www.vigicrues.gouv.fr/ est particulièrement pratique pour prévoir le meilleur moment pour aller pêcher les crues. Si le fleuve est en crue, bien être sûr d’avoir des tête plombées lourdes et des leurres avec des coloris « flash » par ex.

Pour les pêcheurs en mer, si les spots sont encombrés, ne pas négliger les têtes plombées en texan comme les Decoy VJ 36. Bien penser à coller les LS avec de la colle cyanolite pour éviter de les perdre. Si vous passez votre temps à accrocher le fond, c’est qu’il faut monter une tête plombée plus légère, des petits détails peuvent parfois sauver la pêche. Pensez aussi à prendre une ou plusieurs bobines de fluorocarbone ou de nylon de plusieurs diamètres ( de 26 à 35 % par exemple) pour vous adapter aux conditions.

Pêche en bateau

Il va être possible d’emporter plus de matériel, cependant attention à ne pas trop en emporter sur un kayak, float tube, stand up paddle ou autre pontoon boat (ou ponton).

Tout va dépendre de la taille de l’embarcation (et de son budget) et du nombre de pêcheurs. Si on pêche à 2 depuis un bass boat (ou barque aménagée pêche) de 4m50, il sera plus facile d’emporter une grande partie de ses affaires sans gêner son partenaire. Dans une barque de 3m ça devient moins évident et il faudra emporter l’essentiel, attention au risque de surcharge sur des petites embarcations (vérifier la plaque constructeur). Le port d’un gilet de sauvetage gonflable 150N est préconisé en toute circonstance.

Un sac étanche ou un bakkan pour ranger son matériel peut être vraiment utile pour garder ses affaires au sec par temps pluvieux. Ex : Bakkan G2 (Illex), ou Bakkan Hard Line (Volkien).

On peut aussi regrouper les pochette de leurres souples dans des pochettes zippées, et trier par type ou par couleur et écrire à l’aide d’un marqueur indélébile. Évitez de mélanger en vrac des leurres souples car certains peuvent fondre ou déteindre entre eux. Il existe aussi des trousses à leurres, avec intercalaires pour ranger les pochettes comme le Sakura Softlure Binder 2.0.

Pêches aux appâts :

Carpe

→ pêche à dominante statique sauf la pratique de la carpe en stalking qui est itinérante

Besoin d’organisation si pêche en enduro ou pêche de nuit : biwy ou abri, matériel type rod pod, bateau pour amorçage, batterie du moteur, moteur électrique, amorces, 3 ou 4 combos (cannes, moulinets), détecteurs de touches, épuisette…

Surfcasting en mer

→ pêche statique (sauf exceptions et pêche à une canne) mais nécessité d’un chariot ou sac à dos dédié pour emporter tout le matériel nécessaire (appâts, pique de surf ou trépied, cannes, moulinets, montages, plombées…), les distances à parcourir peuvent être importantes sur les digues ou les plages.

Toc pour les truites et salmonidés

Pêche itinérante  : marche importante et spots souvent escarpés ou difficiles d’accès. Utilisation d’un sac à dos ou d’une musette de pêche pour les appâts.

Vif / tirette / mort manié pour les carnassiers

Pêche plutôt statique pour vif, besoin d’un seau et d’un aérateur à pile. 
Tirette et mort manié peuvent être pratiqué en itinérant comme pour le leurre.

Pêche au coup / Pêche à l’anglaise et au feeder

Statique : besoin de déplacer beaucoup de matériel : cannes à emmanchement jusqu’à une dizaine de mètres de long, station de pêche, panier siège, amorces, épuisette, rouleau pour déboîter sa canne, bourriche, pique, glacière pour les appâts etc.

Gros besoin d’organisation, un chariot robuste avec de larges roues devient très vite un indispensable. Il existe des bagages spécifiques pour protéger tout ce matériel.

Trier son matériel suivant l’espèce visée

Sandre

L’expert du sandre est plutôt « maniaque », il connaît par cœur les moindres coloris, a un nombre incalculable de têtes plombées (triées par grammage dans une boite adaptée) et a déjà tous les stingers (montage avec un triple voleur) préparés avec soin dans une boite adaptée. Ex : Meiho Split Form Case. Si ce dernier pêche depuis le bord il devra faire une pré-sélection du matériel en fonction de la couleur de l’eau, du courant et de la météo. On a tendance à dire temps clair, leurre clair, temps sombre, leurre sombre. Pour simplifier : des coloris naturels, des coloris agressifs. Dans le doute utiliser un blanc nacré qui est très souvent polyvalent. Les modèles avec des peintures UV peuvent faire la différence quand les poissons sont boudeurs ou en basse luminosité. Si vous utilisez des leurres avec attractants comme les Gulp Alive Berkley Minnow, je vous conseille une boite dédiée étanche : modèle Ecogear Aqua. Quelques leurres souples qui ont la côte chez les pêcheurs de sandre : One Up Shad (Sawamura), Turbo Shad (Bass Assassin), Slick Shad (Fox Rage), Duckfin Shad (Daiwa), Sandra (Delalande)… Il faut avoir dans sa musette différents types de leurres souples, pour résumer un shad plutôt tendre pour les pêches en linéaire à basse vitesse et des leurres à plastique plus durs pour les pêches par fort courant.

Le pêcheur de sandre en règle générale ne monte pas ses leurres en amont chez lui mais s’adapte au bord de l’eau. Il ne colle pas son LS sur la tête plombée (sauf cas particuliers), ce qui lui permet de ranger le leurre souple sans l’abîmer et d’essayer plusieurs modèles pour s’adapter à l’humeur de ce fantasque carnassier. Il opte pour un stinger si nécessaire, afin d’éviter les « short bites » (touches discrètes du bout de gueule). Pour les têtes plombées des modèles sabots sont parfaites, des modèles texans pour les spots encombrés, des têtes profilées sont très adaptées pour les slugs et finesse. Certains pêcheurs préfèrent des montages cheburashka ou flex jig head (plombée amovible devant un hameçon texan ou droit) afin de faire varier les grammages en quelques secondes. Il existe aussi des plombées à visser devant le leurre souple et qui nécessite juste un triple voleur sur empile (ou stinger), le montage reste alors beaucoup plus souple. De nombreuses marques proposent ce système « tire bouchon à visser » chez Savage Gear, Delalande, Westin…

[Pour en savoir plus sur les têtes plombées voir cet article spécifique sur le blog]

https://blog-peche.thefisherbox.com/materiel-peche/comment-choisir-sa-tete-plombee/

En terme de matériel pour pratiquer depuis une bord une canne de 240 à 270 7/28g à 10/35g est relativement adaptée. Cette longueur permet de mieux contrôler la bannière par fort vent et pour des pêches à longue distance. Pour le bateau une canne 210 à 240 est suffisante. Un moulinet taille 3000 à 6000 est adaptée. Une tresse fine 12 à 14 % est adaptée. Pour les pêches par fort courant en hiver, il faudra passer à une modèle plus puissant type bar 20/50g pour assurer le coup si une belle prise se profile.

Brochet

Difficile de résumer toutes les habitudes des pêcheurs de ce carnassier aux 700 dents, il va être difficile de se passer de spinnerbaits. Il faut au moins 2 modèles, l’un avec des palettes dorées, l’autre avec des palettes argentées. La couleur dorée est plus adaptée aux eaux troubles, l’argenté aux eaux claires. Si vous pratiquez depuis peu le bord en eau peu profonde, un modèle 14g sera adapté. Pour les spots plus profonds, optez pour un 21g. Pour la pêche depuis une embarcation, à vous de cibler le grammage adapté (il en existe des modèles XL à XXL pour les pêches en grands lac alpins ex : B Custom Deps ou Scratch Tackle Altera). Quelques chatterbaits seront nécessaires,  des leurres entre 10 et 21g sont relativements polyvalents. On peut les agrémenter d’un leurre souple en trailer, comme une virgule (ou grub) ou un finesse shad. En matière de leurres souples pour la verticale ou le cranking shad (linéaire) : le ripple shad et le giant ripple shad Berkley sont des incontournables, le Dexter Shad Illex et le Pro Shad (Fox) reste de grands classiques des traqueur de spécimen. Prévoir une sélection de leurres souples entre 14 et 20cm permet de s’adapter à la majorité des situations et les montures adaptées. Si vous pêcher du bord aux “gros leurres  (jusqu’à 100g environ)», prévoir une canne polyvalente type H à XH avec un moulinet casting taille 200. Le Buster Jerk (CWC) est un incontournable, mais le Sliders (Salmo), X Rap Haku (Rapala) ou Herky Jerky (Bomber) sont des valeurs sûres. Ne pas négliger les spintails ou shad à palette comme le Divinator (Biwaa) ou le Spintail Shad (Daiwa). 

Pour l’utilisation régulière de très gros leurres comme des hard ou soft swimbaits il est trop difficile ici de détailler mais une longue canne adaptée (en général d’une longueur autour de 8’6 soit 2m59) de puissance XXH à XXXH et un moulinet casting taille 300 est indispensable. 

Pour des pêche plus légères une canne MH à H 6’6 à 7’ fera l’affaire (spinnerbait moyen et poissons nageurs, linéaire light avec LS) avec un moulinet casting taille 100 à 150. On peut aussi opter pour du matériel spinning type 210 à 240 20/50g et un moulinet taille 4000 à 6000.

Ne pas oublier les bas de ligne titane, bas de ligne acier et fluorocarbone et agrafes dans le terminal tackle indispensable.

Carpe

À vous de voir quel sera votre arsenal pour pêcher votre plan d’eau favori. Pêche itinérante (ou stalking) à une canne ? Ou bien pêche en batterie de 3 à 4 cannes pour diversifier vos stratégies. Le matériel ne sera pas le même sur une petite pièce d’eau ou sur un grand fleuve, à vous de sélectionner vos cannes et moulinets, mais aussi plombées et montages nécessaires. Pour un petit plan d’eau une canne 10’ et un moulinet compact fait l’affaire, mais si vous devez lancer loin ou déposer vos lignes en bateau au large sur un lac ou une grand rivière il faudra opter pour une canne en 12 à 13’ et moulinets taille 5000 au minimum.

Ne pas oublier des fourreaux pour protéger vos cannes dans la voiture et durant le transport sur le spot de pêche, il en existe pour les cannes non montées ou bien qui permettent de laisser les moulinets montés. Ex: Nomad Multicarpe (Sert). Les sac type carry all permettent de glisser tout le petit matériel nécessaire à sa session.

Bar (ou loup)

Pour la mer, une canne de 2m40 à 2m70 10/35g ou 15/40g sera adaptée dans la plupart des situations. Un moulinet taille 2500 à 6000 complète le combo. Une tresse 10 à 14 % est idéale.

Un sac à dos avec une boite de leurres durs, et une sélection de leurres souples est recommandé.

2 ou 3 leurre de de surface comme le Super Spook (Heddon), Frosty (Ultimate Fishing), Mousty (Sakura).

2 Poissons nageurs : Flashminnow 110 (Lucky Craft), Arnaud 100 (Illex).

Quelques jigs : Mitraspoon Ragot 18g, Metal Spot 21g (Flashmer).

Quelques leurres souples : Black Minnow (Fiiish), Slug Go (Lunker City), Xlayer (Megabass)

Un assortiment de têtes plombées (rondes et profilées) entre 5 et 21g, un tube de colle et c’est parti.

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’utilisation des têtes plombées sur un de nos articles.

Pour le surfcasting, il existe de nombreux sacs à dos bien conçus qui permet de regrouper tout son matériel de manière cohérente, ex :  sac à dos Daiwa Surf 50L. Certains pêcheurs préfèrent un chariot de pêche sur roue pour transporter tout son matériel sans se faire mal au dos. Exemple du modèle Tortue alu pliable.

On conseille en général de regrouper ses lignes sur des plioirs ronds, mais on peut utiliser des « frites de piscine » coupées pour enrouler sa ligne, on peut annoter au marqueur le diamètre de la ligne par exemple. Il est aussi cohérent de regrouper ses plombs dans une pochette dédiée afin d’être efficace pour s’équiper même en conditions nocturnes. Ne pas oublier une frontale, éventuellement un modèle de secours et des piles de rechange. Des cyalumes ou rod light sont aussi pratiques la nuit pour mettre sur le scion des cannes et apercevoir les touches de loin, on peut aussi ajouter des clochettes pour avoir un signal sonore.

Articles populaires

Découvrez les box FisherBox

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Que faut-il avoir dans sa boite à pêche ?

Partir à la pêche nécessite une organisation du matériel. Difficile de partir sur une pêche itinérante avec 30kg de matériel dans sa musette. Entre...

Comment utiliser un moulinet de pêche?

Le moulinet est un accessoire indispensable aux pêcheurs (sauf pour la pratique de la pêche au coup où seul la canne est utilisée). Ce...

Comment choisir son sac de pêche ?

La bagagerie est souvent négligée par les pêcheurs débutants. Cependant elle est indispensable afin de protéger et rassembler son matériel de pêche lors de...

Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez pas l'actualité de l'univers de la pêche et le matériel présenté par FisherBox.

Suivez-nous

Advertisment