Matériel de pêche Accessoires de pêche Comment choisir son fil de pêche ?

Comment choisir son fil de pêche ?

Il existe une multitude de fils disponibles pour la pratique de la pêche, du fil en nylon, de la tresse, du fluorocarbone, du shockleader, quelle ligne choisir et pour quel usage ?

Présentation du matériel

Afin de comprendre quel fil choisir en fonction de nos cahiers de charges, nous allons décrire les différents types de fil du marché.

Le Nylon

Ce fil a l’avantage d’être assez bon marché, il en existe avec de nombreux coloris : transparent, bleuté, jaune fluo, rose… Il en existe des modèles spécifiques en fonction de la pêche choisie, avec plus ou moins d’elasticité. Ex : Nylon Tortue (Trident), Ultra Supreme (Sufix), Tournament (Daiwa). Très utilisé pour la pêche à la carpe, le surfcasting, la pêche à l’anglaise, la pêche à la traine. On peut le conseiller aussi pour débuter l’apprentissage de la pêche au lancer.

Le Fluorocarbone

Son grand avantage est la résistance à l’abrasion, le fil est peu visible dans l’eau et est légèrement coulant. Il en existe des spécifiques pour le remplissage du moulinet (plus souple) et du spécial corps de ligne (plus raide). Ex : Fluoro Carbon (Powerline), Basic FC ( Sunline), PVDF (Water Queen).

Le Shockleader

C’est un fil nylon de gros diamètre, avec des propriétés de résistance à l’abrasion, une souplesse et une élasticité calculée pour la pêche forte de très gros poissons. Ce matériel est souvent utilisé en pêche exotique, pour la pêche du thon rouge ou de la carangue ignobilis (GT) par exemple, pour la traque de gros silure ou pour le Big Bait au brochet. Ex : Ocean Record (Varivas), Shock Leader (YGK), Amnésia (Sunset). Il existe du shockleader fluoro mais il est plus difficile de réaliser des nœuds avec du fait de sa rigidité.

Tresse

Il y a plusieurs technologies de multifilaments que l’on peut résumer en 3 types :

4 brins

Très grossière au toucher, elle est relativement raide et offre l’avantage d’être bon marché. Idéal pour les pêches fortes du brochet au big bait. Ne pas hésiter à opter pour une tresse 40 à 50lb pour du Big Bait (jusqu’à environ 140g) en baitcasting. Pour lancer plus lourd on peut choisir une tresse 50 à 80lb (très gros leurres). Ex : Sensibraid 4 (Sakura), J Braid x4 (Daiwa), G Soul WX4 (Ygk).

8 brins

Véritable évolution des tresses modernes, cette ligne est plus soyeuse, plus ronde et adaptée pour les pêches aux leurres durs, souples et aux jigs. On trouve une offre pléthorique dans cette gamme de produits. Il existe de nombreuses couleurs : grise, rose, verte, et bien des modèles multicolores qui sont très prisées par les pêcheurs aux leurres souples en verticale et pour le jigging en mer. Pour une pêche classique en spinning en mer ou en eau douce une tresse 13 à 16 % est parfaitement adaptée. Pour les adeptes de pêche finesse ou rockfishing une tresse 6 à 8 % est idéale. Pour une pêche eging (traque des céphalopodes) une tresse 10 à 12 % est parfaite. Ex : Whiplash 8 (Berkley), J Braid x8 (Daiwa), W8 (Gosen).

12 brins

Dernière évolution technique des fabricants, elle est adaptée aux pêches fortes et exotique (ou big game fishing) car plus résistante à l’abrasion. Le prix est encore élevé car peu de modèles sont disponibles sur le marché. Ex : Spiderwire Steal Smooth 12 Braid (Berkley), Saltiga 12 Braid ex (Daiwa).

Soigner sa ligne pour réaliser des lancers à longue distance

Pour lancer à longue distance un plomb lourd à l’aide d’un nylon assez fin, les carpistes et pêcheurs en surfcasting en mer optent pour un arracher. C’est une ligne en nylon (on recommande du shockleader) qui permet d’absorber le choc du lancer sans risquer la casse.

On conseille en général d’employer du 45 % jusqu’à des plombées autour de 100/130g. Pour lancer de 150 à 200g on opte pour du fil entre 55 et 60 %. Pour la longueur nécessaire on compte la longueur de sa canne plus environ 4 tours de bobines. Pour abouter le shockleader au corps de ligne on utilise un nœud d’arracher doublé.

Pour les pêcheurs allergiques aux nœuds, il existe des arrachés coniques qui passent mieux dans les anneaux. Il mesure de 12 à 15m et est dégressif. La partie la plus fine est reliée à son corps de ligne.

Certains pêcheurs pourraient être tenté d’utiliser de la tresse comme arraché mais c’est une mauvaise idée pour plusieurs raisons : risque de casse sur un obstacle immergé, risque d’accumulations d’algues et autres détritus.

Pour la pêche en milieu hostile, comme la pêche du black bass en texan, on peut opter pour du « tout fluoro » ou bien pour une tresse forte en 18 % et un bas de ligne en fluorocarbone. Pour utiliser des montages texans et autres rubber jig « dans le cover » (dans les obstacles), un fluoro 32 à 35 % est courant. Pour les fans de pêches aux poissons nageurs, il peut être utile d’utiliser du fluorocarbone (spécifique à enrouler) en corps de ligne : le leurre va évoluer plus en profondeur qu’en tresse et en nylon (moins de flottabilité), et moins d’élasticité. Un corps de ligne entre 26 et 32 % est raisonnable suivant les fonds rencontrés. Plus on va pêcher « fin » et plus le poisson nageur va évoluer en profondeur. Les compétiteurs Bass aux USA le savent bien et chaque détail peut avoir son importance.

Pour les pêches aux leurres de surface, l’utilisation d’un nylon en baitcasting est adaptée, et permet une meilleure animation (rappel le fluoro a tendance à couler). Il offre l’avantage de pouvoir être changé très régulièrement. Le fil sur un ensemble à tambour tournant s’use plus vite qu’en spinning, notamment quand on fait des boucles intempestives au lancer (perruques du débutant). Pour débuter à la pêche un nylon type 30 % (résistance autour de 7kg ou 15 lb) est recommandé, ne pas trop remplir la bobine (50m peut suffire pour s’entraîner).

Le moulinet doit être adapté à sa forme de pêche favorite

Pour les pêches aux leurres en eau douce et en mer en spinning :

  • Moulinet taille 1000 / 2000 : pêche de salmonidés à l’ultra léger, pêche en verticale en bateau, rockfishing.
  • Moulinet taille 2500 à 6000 : pêche au leurre « classique ».

Pour les pêches fortes en mer (et silure)

Daiwa a changé ses taillants de moulinets et est désormais relativement proche des tailles de Shimano. [les exemples donnés sont la gamme Saltiga 2020 vs Saltiga 2015]

Nouvelles tailles :

  • 8000 équivalent une « ancienne taille » 4500
  • 10000 équivalent à une « ancienne taille » 5000. Taille pour débuter la pêche au lancer en 60lb.
  • 14000 équivalent à une « ancienne taille » 5500
  • 18000 équivalent à une « ancienne taille » 6500
  • 20000 équivalent à une « ancienne taille » 8000 Taille pour les très gros poissons GT, Thon au lancer ou au jig. Pêche au broumé en dérive.

Pour tous types de pêche, il est nécessaire de bien préparer le remplissage de sa ligne. On choisira une tresse adaptée aux contraintes rencontrées, et une bobine suffisamment grande pour remplir le moulinet d’une traite dans le cas de pêches fortes (pas de backing sur de grands poissons de sports). Il faut absolument enrouler la tresse en tension pour éviter toutes boucles intempestives qui pourraient ensuite se produire au lancer. Un manque de fil réduit considérablement la distance de lancer et ralentie la sortie du fil. On peut remplir un moulinet jusqu’à environ 1mm de la lèvre supérieure de la bobine, jamais plus !

Prévoir le bon fil pour la bonne technique de pêche

Pour les pêches à la carpe, il va être nécessaire d’acheter de bobines de nylon de grande capacité. Pour ce genre de pêche, une bobine de 1000 à 1500m est vite utilisée pour remplir 3 ou 4 moulinets à grande capacité. A titre indicatif un moulinet carpe taille 10000 comme le Baitrunner Shimano DI contient environ 350m de fil de 0.35mm d’épaisseur.

Une bobine de grande taille de plus évite d’avoir des raccords à faire. C’est la même chose pour les pêches en surfcasting. Un Shimano Speedmaster Xsc taille 14000 contient environ 550m de 0.35mm.

On stocke ses bobines de fil à l’abri des UV et de fortes chaleurs.
Si vous préférez utiliser de la tresse pour remplir vos moulinets, il est aussi possible opter pour des gros conditionnements qui reviennent moins cher que d’acheter des bobines de 200 ou 300m.

Les contenances indiquées par les fabricants sont indicatives et peuvent varier en fonction de la façon d’enrouler la ligne.

Si vous pêchez des lieux avec de nombreux obstacles : tôles rouillées, souches, moules et autres carcasses de voitures, un bas de ligne assez long en shockleader vous évitera quelques casses. Les pêcheurs de brochet le savent bien un bas de ligne en gros diamètre (à partir de 90%) peut éviter la coupe. Il est aussi possible d’utiliser un bas de ligne acier ou titane.

Pour les très gros diamètres de shockleader on peut utiliser des sleeves (manchons métalliques à sertir avec une pince spéciale), ou bien un nœud type albright renforcé (il existe une multitude de nœuds comme le nœud FG, à vous de voir votre préféré). Prévoyez de nombreux montages prêts à utiliser en cas de casse ou d’usure. Bien vérifier l’état de son bas de ligne après chaque prise pour éviter une mauvaise surprise

Articles populaires

Découvrez les box FisherBox

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Comment utiliser un moulinet de pêche?

Le moulinet est un accessoire indispensable aux pêcheurs (sauf pour la pratique de la pêche au coup où seul la canne est utilisée). Ce...

Comment choisir son fil de pêche ?

Il existe une multitude de fils disponibles pour la pratique de la pêche, du fil en nylon, de la tresse, du fluorocarbone, du shockleader,...

Comment pêcher avec une tête plombée ?

La tête plombée est un élément indispensable pour tout pêcheur au leurre souple. Cette dernière permet à son leurre souple d’évoluer dans la colonne...

Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez pas l'actualité de l'univers de la pêche et le matériel présenté par FisherBox.

Suivez-nous

Advertisment