Matériel de pêche Accessoires de pêche Comment choisir son sac de pêche ?

Comment choisir son sac de pêche ?

La bagagerie est souvent négligée par les pêcheurs débutants. Cependant elle est indispensable afin de protéger et rassembler son matériel de pêche lors de transports. On peut être plus rapidement au bord de l’eau tout en préservant les risques de casse de cannes, moulinets et autres accessoires fragiles. La plupart des grands fabricants proposent une multitude de produits sur le marché pour toutes les formes de pêche, de la pêche au coup, à la carpe jusqu’aux pêches en mer aux leurres.

Les types de sacs de pêche

Les différents fourreaux pour les cannes à pêche :

Il y en a pour tous les budgets, du premier prix pour les débutants jusqu’aux modèles pour les spécialistes de la compétition et pour les pêcheurs intensifs.

Prévenir les risques de casses des cannes à pêche commence par savoir choisir des protections adaptées à son type de pêche. Les carpistes et pêcheurs au coup et au feeder ont toujours été à la pointe pour choisir leur bagagerie. Pour ces passionnés, rien n’est laissé au hasard et tout est rangé au millimètre près, de façon à partir à la pêche sans oublier le moindre matériel.

Chaque fabricant réputé a dans son catalogue du matériel spécifiquement conçu pour une technique donnée.

Depuis quelques saisons on constate pléthore de matériel pour les pêcheurs aux leurres en eau douce et en mer, mais aussi pour les pêcheurs de salmonidés, et pêcheurs en surfcasting.

Fourreau rigide

Très prisé par les pêcheurs au coup pour protéger les cannes à coup à emmanchements, et les kits adaptés. Avec ce genre de sac on peut transporter une canne à coup de plus de 10m et ses kits en toute sécurité.

Ex : fourreau classic compet (Sensas), fourreau compétition (Preston), fourreau rigide kit et cannes (Rive). 

Fourreau souple

Ce fourreau est idéal pour stocker ses cannes à pêche à la maison, à l’abri de la poussière et des petits chocs. Il peut servir aussi pour le transport en voiture. Il existe différentes matières, de la toile fine jusqu’aux modèles luxueux en néoprène.

Fourreau type « chaussette »

Ex : Adams’ stick jacket, housse mesh (Daiwa), rod jacket (Ultimate Fishing), rod cover (Westin).

Souvent pratique pour le transport des cannes monobrins en voiture, pour le stockage chez soi dans un râtelier vertical ou horizontal, ou pour le stockage en bateau dans un coffre de cannes. Il permet d’éviter de choquer les anneaux et le blank et de ne pas rayer les cannes entre elles.

Fourreau multi cannes monté

Ce dernier est très employé pour les pêches au posé en étang ou rivière, à la carpe, à l’anglaise, au feeder, en surfcasting. L’avantage est la rapidité de mise en action du matériel, les cannes étant déjà montées avec les moulinets.

Ex : fourreau télé pro staff (Zebco), sunpack hiker (Sert), rodhall saltwater surf pro (Mitchell).

Certains modèles sont dédiés aux cannes à pêche à emmanchements (2 / 3 / 4 brins), et d’autres sont conçus pour les cannes télescopiques. 

Tubes rigides pour les cannes travel 3 ou 4 brins

Ces derniers permettent de garder ses cannes lancer spinning, baitcasting ou mouche à l’intérieur d’une valise rigide sans risque de surcoût supplémentaire (cas des « rod tubes » volumineux pour certaines destinations, n’hésitez pas à interroger en amont les compagnies aériennes pour éviter les mauvaises surprises). De plus, on peut gagner du temps à l’arrivée à l’aéroport, les bagages volumineux arrivant souvent sur un autre tapis roulant.

Pour ma part j’arrive à glisser une canne à mouche de 9’ (2m74) en 4 brins dans ma valise sans problème tout en gardant de la place pour mes affaires personnelles. Aucun problème également pour une canne lancer de 2m10 en 3 brins. Il existe même de plus en plus de cannes lancer de 2m70 à 3m en 4 brins.

Ces tubes sont aussi très faciles à garder dans un coffre de voiture pour garder son matériel en toute circonstances (et à l’abri des regards, cela peut éviter des problèmes de matériel laissé à vue dans sa voiture). Certains motards les glissent aussi dans leur sac à dos pour la pêche, pour un trip pêche. Pour les pêcheurs circulant à vélo c’est aussi une solution rationnelle.

Rod case / rod tube ou valises rigides pour le transport en avion

Pour les grands voyageurs : il s’agit de la solution la plus robuste pour transporter de nombreuses cannes lancer, jigging, surfcasting (jusqu’à parfois 8 modèles) en voyage exotique. Elle peut être sécurisée avec un cadenas et est souvent équipée de roulettes pour les déplacements à l’aéroport. 

Exemples : Bazuka (Flambeau), tube 4588 (Plano), tube (Sportube).

Glacières souples

Moins lourds qu’une glacière rigide, ces sacs spécifiques sont pensés pour le transport des appâts en eau douce ou en mer. Ils peuvent aussi servir pour garder les sandwiches et boissons au frais. Ces glacières sont utiles aussi pour les sessions carpes enduro de plusieurs jours.

Exemples : Sac isotherme (Adam’s), cool bag (Balzer), glacière souple (Igloo).

Pochettes à bas de ligne

Cet accessoire permet de retrouver en un clin d’œil ses bas de lignes montés. Il est moins encombrant que le classique plioir rond, idéal pour les montages carpe, bas de ligne brochet, montages pêche à l’anglaise…

Ex : staff rig bas pro (Zebco), trousse à montage (Savage Gear), trousse rig bag (Sunset).

Sac à waders

Pour éviter de salir sa voiture, ce sac de pêcheur permet de stocker ses waders humides et / ou pleins de boue.

Ex : bac waders (JMC), taco bag (Simms).

Sac à bottes

Le sac à bottes est bien pratique pour ne pas abîmer sa voiture. Il permet de faire sécher le matériel entre 2 sessions.

Ex : Sac à bottes classic (Sensas), sac à bottes (Tubertini), sac à bottes (Le Chameau).

Les meilleurs sacs de pêcheur pour un rangement efficace de ses leurres

Sac type carry all

Ces modèles de sacs sont livrés avec des boîtes permettant de ranger tout son matériel.

On peut ainsi avoir à portée de main tous ses leurres de surface, des poissons nageurs, des leurres souples et autre terminal tackle.

Ils sont principalement utilisés en embarcation ou pour ranger son matériel dans sa voiture. En cas d’une session bord, le pêcheur adapte sa sélection de leurres au spot et peut ensuite prendre ce matériel dans un sac à dos. 

Ex : carry all rucksack (Fox Rage), prorex xxl (Daiwa), system bag xl (Berkley).

Sac type bakkan

Il s’agit d’un sac étanche en matière EVA, avec une fermeture éclair pour le refermer (attention toutefois en cas de forte pluie l’eau peut suinter). Certains modèles disposent de porte-cannes pour maintenir une ou deux cannes à la verticale. Il est de plus en plus employé pour stocker les boîtes de leurres et pochettes de leurres souples et têtes plombées en bateau ou en kayak.

Ex : Bakkan (Daiwa), bakkan (Pike’n Bass), bakkan Ragot, soft line (Volkien), bakkan G2 boat (Illex).

Les rangements pour les gros leurres durs

Ce type de rangement est très utilisé en pêche exotique ou pour les très gros big bait (à brochet ou silure), afin de transporter les leurres de manière compacte. Il faut cependant monter l’armement à la dernière minute à l’aide d’une pince à anneau brisé : triples ou assist hook.

Autrement il est possible de garder quelques leurres montés en utilisant des protège triples.

Ex : Sac Eva multi usage (Daiwa), popperstore (Hpa), trousse à popper (Hearty Rise).

Autre aspect pratique, ces sacs ajourés permettent le rinçage du matériel après la session sans avoir à sortir les leurres un par un.

Pour ranger les métal jigs

Trousse jig bass system III (Shout), roll binder (Sakura), trousse slow jigs (Hearty Rise), jig king (Hpa).

Grâce à ces rangements, les jigs sont sécurisés bien à plat, et ne risquent pas de tomber ou de se rayer durant le transport. Attention à bien choisir la taille de sa trousse en fonction de la taille de ses jigs : les slow jigs sont compacts et les long jigs dédiés aux gros poissons sont plus volumineux à stocker.

Trousse à turluttes

Il s’agit d’une pochette semi-rigide avec de la mousse pour ranger ses turluttes à la verticale, la quille en plomb reste bloquée dans les séparations. En général, elle permet de ranger une dizaine de modèles jusqu’à des tailles 3.0 à 3.5.

Ex : egi stocker (Clee Fishing), trousse emeraldas (Daiwa).

Pour les turluttes modèles 4.0, il reste difficile de trouver une trousse adaptée, on peut utiliser une boîte à leurres classique ou spécifique turluttes. Ex : Boîtes Meiho 145 à 165.

La musette

Traditionnel sac du pêcheur, il s’agit d’un sac à mettre en bandoulière, attention à ne pas trop le surcharger car il peut devenir inconfortable. Ce sac dispose souvent d’une poche pour stocker ses prises et de nombreux compartiments pour les accessoires.

Ex : Powerline, Water Queen Traqueur, Besace Sportman’s 13 (Rapala). Sac Powerbait S (Berkley)

Chest Pack

Un mixte entre un sac à dos et une ceinture de pêche, il permet de répartir le poids sur les épaules sans fatigue. A la base utilisé par les pêcheurs de truites à la mouche en compétition, c’est une solution très cohérente pour toutes les pêches itinérantes. Il peut remplacer le fameux gilet de pêche multi poches qui est souvent peu pratique. Il en existe avec rangement sur le devant, et mixte sac à dos et pochette sur l’avant du buste.

Ex : chest pack (Savage Gear), chest pack kowa (Devaux), chest pack medium (TFO), chestpack (Hpa).

La ceinture de pêche

Choix pour une pêche rapide avec le strict minimum de matériel, la ceinture de pêche est très adaptée à la pêche en street fishing (pêche urbaine), rockfishing en mer et pêche des céphalopodes en mer (eging). Pour éviter de se piquer avec les turluttes, il existe des protège paniers comme ceux de chez Flashmer.

La ceinture possède bien souvent un emplacement pour la pince de pêche, une paire de ciseaux et une boîte à leurres. 

Ex : Jungle Hip Bag (Rapala), Infladry 5 waistpack (Hpa), Freestyle Ipx Belt (Spro), VS5010 (Meiho). 

Le sac étanche

Ce sac de pêcheur est indispensable pour garder des vêtements (et du matériel fragile comme son matériel photo, papier d’identité, permis, clé de voiture, téléphone mobile…) au sec en bateau, mais aussi pour les pêcheurs qui pratiquent depuis le bord par tous les temps. 

Ex : sac neoprene (Hearty Rise), infladry 25 (Hpa), rucksack 40L (Savage Gear).

C’est aussi le choix du pêcheur randonneur qui va pratiquer de longues marches sur les grands lacs à truites. Une canne travel 3 ou 4 brins peut se fixer sur le côté du sac sans gêner.

Prendre soin du matériel de pêche : un indispensable pour éviter la corrosion !

Pêcheurs en mer et en milieu saumâtre, pensez à entretenir votre bagagerie : rinçage systématique des sacs, un petit graissage au téflon des fermetures éclairs de temps à autre. Ne laissez pas vos cannes enfermées dans des housses humides, c’est le meilleur moyen d’abîmer votre matériel.

Pour les pêcheurs en eau douce, si vos housses et sacs de pêche sont humides, faites les bien sécher au chaud et rangez ensuite vos cannes, moulinets et autres accessoires. Attention au stockage de votre matériel de pêche dans les caves ou boxes souvent humides !

Articles populaires

Découvrez les box FisherBox

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Comment choisir son sac de pêche ?

La bagagerie est souvent négligée par les pêcheurs débutants. Cependant elle est indispensable afin de protéger et rassembler son matériel de pêche lors de...

Que faut-il avoir dans sa boite à pêche ?

Partir à la pêche nécessite une organisation du matériel. Difficile de partir sur une pêche itinérante avec 30kg de matériel dans sa musette. Entre...

Comment utiliser un moulinet de pêche?

Le moulinet est un accessoire indispensable aux pêcheurs (sauf pour la pratique de la pêche au coup où seul la canne est utilisée). Ce...

Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez pas l'actualité de l'univers de la pêche et le matériel présenté par FisherBox.

Suivez-nous

Advertisment