Accueil Tutoriels

Tutoriels

Nouveaux posts

Tous les articles

Comment débuter le casting ?

Dans cette vidéo, Kévin vous explique les bases pour débuter le casting, les spécificités d'un moulinet casting et avec quelle technique débuter dans les...

Comment animer en “Twitch” ?

Dans cette vidéo, Kévin vous explique comment animer votre leurre avec des twitch pour pouvoir leurrer les différents carnassiers que vous pourrez retrouver des...

Wiki pêche – Tout savoir sur un leurre de surface : le Stickbait

Dans cette vidéo, Kévin va tenter de vous expliquer tout ce qu'il connait sur un leurre de surface en particulier : le stickbait. Comment...

Comment animer en Jerk ?

Dans cette vidéo, Kévin vous explique comment animer votre leurre avec des jerk pour pouvoir leurrer les différents carnassiers que vous pourrez retrouver des...

Wiki pêche – Tout savoir sur le Crankbait

Dans cette vidéo, Kévin va tenter de vous expliquer tout ce qu'il connait sur un leurre en particulier : le crankbait. Comment différencier un...

Comment monter un hameçon Texan sur son leurre ?

Monter un hameçon Texan sur son leurre, c'est la solution idéale pour pêcher dans un emplacement parsemé d'obstacles. 

TUTORIEL DE PÊCHE : LE GUIDE QUI EXPLORE LE NÉCESSAIRE

De nombreux équipements facilitent la pratique de la pêche. Une panoplie existe sur le marché. Il se pose donc la question suivante : quel matériel de pêche doit disposer le pêcheur pour pratiquer cet art ? Il doit logiquement s’équiper d’une canne à pêche. Les professionnels recommandent cet outil à tout débutant ou amateur.

PÊCHE : LE POISSON PRIS À LA CANNE

La canne à pêche est un équipement de base. Il est important de se l’offrir à temps. Le jour de l’achat, le pêcheur peut se faire aider dans le cadre d’un forum. Selon l’espace dédié à la pêche, le choix s’opère par rapport à la longueur de l’instrument ainsi que son poids. Selon le pouvoir d’achat, le pêcheur a le choix entre la canne en fibre de carbone et l’accessoire tubulaire. Coûteuse et fabriquée avec une matière qui rassure sur sa durabilité, la canne en fibre de carbone convient au professionnel. Ce dernier s’équipe d’un moulinet électrique et d’une boite hot pour son activité en mer. La pêche à truite jaune va se pratiquer au bord de la rive, dans l’optique de mieux vendre. En effet, la loi permet de vendre le poisson pêché sur le quai. De ce fait, les gammes variées de matériel de pêche foisonnent sur le marché, y compris en coloris bleu. La participation à un forum détermine aussi le choix du moulinet électrique avec écran digital, dont nul ne doute de la durabilité.

RECUEILLIR LE POISSON

Dans une boite hot, le matériel s’utilise pour la capture des animaux des milieux aquatiques. Une canne au coup télescopique de 3 à 6 mètres de long suffit pour la pêche au coup. Le marché regorge de repose-cannes pour une ligne montée. Il existe aussi une boite hot contenant les bobines de fils, les flotteurs, le plomb accompagné de la pince, les hameçons montés, le ciseau, etc. Indispensable, ce matériel est constitué de l’amorce pour attirer le poisson. L’amorce se conserve dans un seau. Une bassine va servir à rincer les mains en attendant toute prise de poisson. Et le poisson pêché va être placé dans une bourriche. Ce produit de pêche peut se vendre à bord. La pêche au coup vise la tanche, la brème, le goujon, la carpe et le barbeau. La souplesse de la canne au coup télescopique détermine la ligne d’action sous l’emprise du poisson. A la suite d’une prise, au moment de sortir le sujet de l’eau, dont le bleu est la principale symbolique, l’exercice se complique du fait du risque, surtout en ce qui concerne un poisson « vert » qu’on sort brusquement de l’eau. À la vérité, le risque persiste lorsqu’il faut le laisser s’échapper. Pour cela, il convient d’abord de saisir le poisson sous son air apparent. Peu de temps après, il peut donner l’impression d’être exténué. Pourtant, tel n’est pas le cas. C’est le moment (temps approprié) de lâcher le poisson avec force, en le tenant par la queue. Dans ce sens, tout le savoir-faire requis peut être acquis dans un forum et auprès d’un guide. Ici, la pêche à l’électricité, pratiquée à pied ou sur une embarcation pour un inventaire à 2 anodes, est plus convenable. Pendant ce temps, les scientifiques, pour un inventaire piscicole, confirment l’utilisation de cette technique. Sur un forum, elle peut être un sujet de discussion.

APPRENDRE À UTILISER LA CANNE

Le jour de la pêche, le guide moniteur apprête le contenu de la formation à enseigner à un amateur. Il a trait aux techniques modernes de la pêche en mer, quel que soit le temps choisi pour l’activité. À un professionnel sans qualification, le guide transmet la technique requise en mer, dans un univers « bleu ». Il améliore son niveau technique pour utiliser le matériel de pêche dans un spot contenant le poisson. Il lui propose une vidéo pour peaufiner sa technique. Une session de pêche au brochet est consacrée à cette video, sans aucun autre sujet. Le guide, ayant expliqué le contenu au professionnel, s’attèle à réduire le temps de pêche. Il enseigne la posture à avoir pour tenir le corps de la canne. La pêche au leurre et le leurre sorti de la boite hot se combinent facilement à un instrument léger. Un concours du leurre du mois est organisé, avec à la clé un bonus sous forme de vidéo. Bien plus, le guide se réfère au contenu pour adapter le parcours de pêche au niveau technique du professionnel.

COMMENT PÊCHER ?

On apprend à pêcher avec une canne dans tout l’univers « bleu ». À cet effet, une vidéo de cours d’initiation est disponible. Celui qui veut pêcher en eau douce doit d’abord adhérer en temps opportun à une association de pêche agréée. Ensuite, justifiant de sa qualité de membre, il s’acquitte de la redevance pour protéger les milieux aquatiques (milieux bleus). Enfin, pour pêcher, il doit être autorisé par celui qui détient le droit de pratiquer cette activité. La mise en pratique prend du temps. Et la technique usitée est la pêche aux leurres près des rochers. Passionnante, cette activité est un jeu pour pêcher des bars et les vendre au plus offrant. Il s’agit en fait d’un temps à consacrer à l’utilisation du leurre à bavettes, avant d’avoir la chance de réaliser une prise à l’hameçon. La pêche sur les digues est un choix. Et il existe trois possibilités d’exercer sa compétence. La pêche au flotteur est conseillée afin que l’appât aille au fond de l’eau, sur ce terrain de jeu. Ainsi, avec cet outil, on sonde la profondeur. Qu’en est-il alors de la pêche au fond ? Le jeu consiste aussi dans l’utilisation des chaluts de fond, des sennes de fond assortis d’un bonus… Ils sont constitués d’un filet en forme de poche, qui attirent les poissons pour être capturés.

NIVEAU DE COMPÉTENCE

Muni du matériel de pêche adéquat, le passionné des milieux « bleus » peut améliorer son niveau de pêche auprès d’un maître, et ce, dans le cadre d’un forum. Ici, des bonus gratuits sont proposés pour être téléchargés. Un jour, avec une chance inouïe, il pêchera l’anguille jaune. Ce savoir va l’aider à découvrir le spot favorable à la pêche. Après une formation, l’apprenti peut acquérir le statut d’expert (1-75). C’est le niveau maximum (150-225) de cette catégorie. Le niveau détermine la compétence de l’apprenant en cours de la formation. Il va changer dans le cas où le professionnel aguerri récolte le poisson dans un meilleur spot. Ainsi, le niveau dans le cadre de la pêche et les poissons récoltés permettent de gagner des points. Entre le niveau 1 à 100, le débutant gagne en échelon, selon le nombre de poissons pêchés. Entre le niveau 100 et 200, c’est 1,6 point de gagné. La formation constitue aussi une ouverture. Elle permet de distinguer le contre-courant du courant. Le contre-courant est cet endroit où le courant tourne sur place et trace un cercle. Alors, le jeu de pêche rassemble chaque jour jusqu’à 8 joeurs. L’enjeu consiste à attraper du poisson pour gagner des points. Dans un club de jeu, cette vidéo d’arcade éloigne de la solitude. C’est amusant de voir le joeur surmonter tous les défis pour obtenir un bonus. Le joeur accumule les bonus à l’issu d’un pari gagné.

ACTION DE POINT

Une canne à pêche rigide s’arrondie au tiers pour se rapprocher du scion. Elle se courbe jusqu’à son extrémité. On parle d’action de point pour justifier la souplesse de cet équipement de pêche. Lancé à un nouveau spot, l’instrument de pêche s’arrondit sous la pression du poisson attiré par la mouche jaune accrochée sur l’hameçon triple. Sur cette interaction, l’objet semble se déformer. Au contraire, la canne résiste à l’assaut du poisson sans casser la ligne. Lorsque cette action est réduite, on parle d’action de pointe (terme généralement employé dans un forum et même au-delà). Le point positif, c’est que l’instrument de pêche se lance à une longue distance au moment de pêcher dans ce spot fréquenté par les poissons. Le jour précédent toute activité de pêche, le professionnel fait l’inventaire du matériel. Il vérifie qu’il n’a pas oublié le spot contenant son accessoire de pêche. En plus, le passionné s’assure qu’il emporte dans son outillage une canne à pêche au coup. En ciblant la pêche, il pratique cette technique. Au bord de la rivière, la composition de son amorce va suffire pour avoir une chance de prendre du poisson dans un spot choisi. Il préfère alors l’hameçon simple à un hameçon triple. La durabilité de la canne à pêche est fonction de la quantité de poissons attrapés. La longueur recommandée d’une canne utilisable est de 4,50 mètres minimum.

ZONE DE PÊCHE

Hors des cabanes de pêche, Les Européens fréquentent les mers de la zone 27, où est issue 3,2 pourcent de la production mondiale. un système d’énergie solaire leur est proposé. Les pays autour de la Méditerranée fréquentent les mers de la zone 37. 35 pourcent des espèces sont capturés dans cette zone. Cette année, 70 pourcent des stocks vont être reconstitués. Saint-Pierre et Miquelon fréquentent les mers de la zone 21. Les professionnels des Antilles et de la Guyane, qui consomment peu d’énergie, fréquentent les mers des zones 31 et 41. Ceux de La Réunion fréquentent les mers des zones 51 et 57. Dans ces eaux, se trouve le contenu des macro-déchets, estimé à 70 pourcent de la pollution mondiale de plastique. Le moulinet est un matériel de pêche constamment utilisé. Tandis que le fil est un accessoire de la canne à pêche. La robustesse d’un moulinet témoigne aussi de la qualité de ce matériel de pêche. Le moulinet à tambour fixe sert à la pêche au leurre, en surf. Le moulinet à tambour tournant s’utilise pour la pêche au broumé, la pêche à la verticale et la pêche à la traîne. Le moulinet à tambour fixe est préférable pour avoir la chance de capturer les poissons de taille moyenne. Et un moulinet à tambour tournant convient pour la pêche en mer, pour une prise de gros poissons. Pour un confort dans la pratique de la pêche, le pêcheur choisit le fil à utiliser. Une pêche dans un spot détecté, qui regorge de gros poissons, nécessite un fil de 0,35 mm d’épaisseur. Sur cet espace, un fil fin convient pour une prise de poisson. Hormis la barque de pêche, l’heure est au “Float tube” dont la durabilité dépend de l’entretien. Ce matériel de pêche s’utilise sans énergie.

ACTION DE POINT

Une canne à pêche rigide s’arrondie au tiers pour se rapprocher du scion. Elle se courbe jusqu’à son extrémité. On parle d’action de point pour justifier la souplesse de cet équipement de pêche. Lancé à un nouveau spot, l’instrument de pêche s’arrondit sous la pression du poisson attiré par la mouche jaune accrochée sur l’hameçon triple. Sur cette interaction, l’objet semble se déformer. Au contraire, la canne résiste à l’assaut du poisson sans casser la ligne. Lorsque cette action est réduite, on parle d’action de pointe (terme généralement employé dans un forum et même au-delà). Le point positif, c’est que l’instrument de pêche se lance à une longue distance au moment de pêcher dans ce spot fréquenté par les poissons. Le jour précédent toute activité de pêche, le professionnel fait l’inventaire du matériel. Il vérifie qu’il n’a pas oublié le spot contenant son accessoire de pêche. En plus, le passionné s’assure qu’il emporte dans son outillage une canne à pêche au coup. En ciblant la pêche, il pratique cette technique. Au bord de la rivière, la composition de son amorce va suffire pour avoir une chance de prendre du poisson dans un spot choisi. Il préfère alors l’hameçon simple à un hameçon triple. La durabilité de la canne à pêche est fonction de la quantité de poissons attrapés. La longueur recommandée d’une canne utilisable est de 4,50 mètres minimum.

ANIMAUX AQUATIQUES LÉGENDAIRES

Le poisson-chat géant mesure trois mètres de long. Cette capture de moins de 300 kilos a été celle des professionnels thaïlandais dans le Nord du pays. Le poisson alligator impressionne, avec ses 150 kilos pour 3 mètres de long. Cet animal carnivore, qui fréquente les eaux douces américaines, se distingue par ses dents acérées et son museau, comme celui du crocodile. La perche du Nil (230 kilos) est sans doute le gros poisson d’eau douce du continent africain. Une des captures de la pêche est le silure, sortie d’une eau douce d’Europe. La pêche en Italie a permis la récolte d’un silure de 2,67 mètres, qui pèse 210 kilos.

LE FERRAGE

Le ferrage tient compte d’un principe. Loin d’être un jeu, il faut enfoncer la pointe de l’hameçon dans la bouche des poissons. Cette technique se fonde sur trois choses : il faut anticiper, se maîtriser et avoir de la vitesse. Il convient également d’être prêt à attaquer les poissons intéressés par l’hameçon. Éloigné (15-20 m), le professionnel fait l’économie d’énergie et contrôle mieux la longueur de la soie. Au ferrage et à l’aide du matériel de pêche à la mouche, le pêcheur redresse la canne. En même temps, il écarte de son corps le bras qui sert à la fois à lancer et à tirer sur la soie. Cela nécessite de poser un geste synchronisé.

Suivez-nous

Articles populaires

Comment pêcher avec une tête plombée ?

La tête plombée est un élément indispensable pour tout pêcheur au leurre souple. Cette dernière permet à son leurre souple d’évoluer dans la colonne...

Comment choisir sa tête plombée ?

Le choix d’une tête plombée est souvent négligé par les pêcheurs débutants. Difficile en effet de savoir monter le bon modèle sur son leurre...

Quels leurres choisir pour quels poissons ?

Il existe de nombreux leurres sur le marché de la pêche ; on nous parle de jerkbait, swimbait, cuillers ou encore vibrabait… mais on est vite perdu parmi...